« Depuis tous ces temps immémoriaux, non dans un lointain clandestin mais dans un oubli choisi, vous voguez en quêtes et conquêtes de portance pour vos sens. Dans un martèlement de matières tels des sculpteurs amateurs, dans un brouhaha incessant et cassant vous immergez vos expériences. L’aube s’annonce porteuse, joyeuse telle une nouveauté retrouvée vous accueillant d’une belle et ardente douceur, vous enveloppant d’une chaleur colorisée, chamarrée et irisée, vous voilà prêts. Nous le sommes aussi. Tels des aurores boréales intemporelles et rebelles se répandant dans les confins des mondes connus et inconnus, vous jaillissez et rayonnez en artifices multicolorés. Des formes sans architecture aux allures d’un réveil à l’unité se précisent et s’organisent du fin fond de vos tréfonds en nuances luminiques et photoniques. Vos particules s’agitent, pétillent et pépient grisées par cette joie suprême des retrouvailles dans l’infinité de vos existences manifestées ou non. Quel onctueux et mirifique voyage que ce retour à vous, à nous. Et le silence se fait. » ( Une portion d’êtreté )

 

Un voyage intérieur, un rendez-vous avec Soi.

Un regard vers qui nous sommes vraiment, s’accorder du temps.

Oser s’Aimer tout simplement.