Vie qui irradie

La sombre incertitude de la vie est juste une ombre qui cache le soleil d’émerveille. Nul chemin n’est tracé dans une sobriété exaspérée, il est des sillons, des monts, des lits de torrents tumultueux à en rendre plus d’un nerveux. Voilà un peu ce que sont vos chemins qui ont faim de découvertes sans nulles pareilles, sans monts, pas de merveilles. La nature est saoulante, exubérante, haletante, vos schémas ont tendance à vous faire croire qu’une vie réussie est une vie soumise et tranquille, bien planifiée, bien rangée, au risque même, de vous tranquilliser dans vos vécus vu comme platoniques qui sont parfois comme hors de la vie rythmique. Le souffle, bien que calme, n’en est pas moins un tourbillon profond dans vos émotions, il bouscule les particules qui oublient le tangage de la vie en s’agglutinant plus que de raison, croyant vous faire plaisir dans cette stagnation que vous appelez belle vie tranquille. La tranquillité n’est pas inactive ou passive, un lac placide fourmille d’une vie mouvementée et exaltée. Vos ambiances de vie sont bien plus souvent aux abords du plat non tonique. Se fortifier de l’instabilité et en faire un puissant ressort pour l’essor. L’instabilité n’est en rien un souhait d’inconfort, elle approche la sérénité de la vie, telle une herbe ballotée par les vents qui se meut en harmonie et se réjouit des tumultes pour une vie tranquille dans la simplicité sans idée resserrée.

Il est des brouillards révélateurs et des soleils aveuglants, tout ne surgit pas forcément du néant. Dans les eaux encaissées de terres sombres et lugubres gît un lotus flamboyant et rayonnant, brillant quasiment sans que nul ne l’observe ou même ne s’en émerveille. L‘attente d’une tierce pour que perce la lumière est une source de latence. Le temps, la temporisation effacent toute percée illuminée et fugace. Même un électron ne tient pas en place et reste versatile. Vos fondements sont changeants, aussi, vous faut-il une énergie cosmique pour vous maintenir dans cette version de stabilité qui semble être vos choix de sociétés micro et macro. L’océan de la vie est en perpétuel cycle de lames de fond, un brassage tonique, énergique et tonitruant. Tout cela se fait dans un calme ahurissant, sans que vous ne leviez même un sourcil d’étonnement. Ce qui pétille et vrille ne vous interpelle même pas, vous campez dans une sobriété hallucinante pour tout ce qui pullule allègrement. Tout se fait dans une douceur naturelle déroutante.

Et puis, tant pis et tant mieux pour tout, puisque de tout, pour tout et partout, tout est parfait tel que tout est. Il n’est autre que du parfait, une source, la source de l’infini, la source infinie, le parfait. Vous n’êtes, tels quels, pas exclus de ce parfait, aussi, dans le vécu intime bien que minime vivez ce que vous aimez, ce qui vous fait scintiller, telles ces étoiles au firmament. Des petites lucioles qui rigolent et étincellent, tournoyant et se remplissant de l’ardeur du vivant. Aussi peu charmants que vous vous trouviez ce n’est qu’un point de vue, pas plus gros qu’un pois, éloigné de la vitalité enthousiasmée.

Vivez, aimez, plongez avec allégresse et liesse dans vos torrents mouvants, puisque le lit de ce tumulte est votre profonde hilarité à jouer la vie. C’est l’objet premier de toute existence.

Animal totem Crocodilien pour S.T

lundi 8 et jeudi 11 février 2021 – Villa Sylva

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s