Présent

C’est au présent que la vie se fait, si l’on reste sur des idées du passé qui n’ont apparemment pas fonctionnées, la vie est érigée alors dans un passé-présent et non pas dans un maintenant rempli, lui, de tous les possibles puisque vierge d’un passé altéré. Ce passé dont vous n’avez que des versions sommaires et sommairement choisies qui vous maintiennent dans des visions usitées éloignées de vos pleines potentialités futures. Vous pourriez voir votre retour à la verdure comme une idée du passé, peut-être n’en est-il rien, qui vous dit que ces idées n’ont pas finalement pris leurs sources dans votre futur ? Dans le passé tout était vert, l’idée n’était pas de reverdir, étant trop occupés à déforester pour exister, enfin, c’était l’idée. C’était assez éloigné de vos occupations, préoccupations et tentatives actuelles. Pas un seul instant il n’y a eu la pensée de coexister, se croyant tout promptement à l’image ou à l’égal de Dieu ou des Dieux, se voulant créateurs, il n’a pas été vu les aspects destructeurs. Il en reste un peu de ces côtés, croyant être issus du meilleur et puisque personne ne les remet en question, ce qui n’est plus étant vénéré sans profonde remise en question, cela perdure et semble être resté comme une base de création. Bien sûr alentours règne, selon vos idées ancestrales, la loi du plus fort, il y a fort à faire en effet mais rien qui ne soit lié à la force comme vous l’entendez.

Force est de constater que cette loi de force est usée, fatiguée, comment maintenir cette force lorsque vous vous savez périssables et dégradables ? C’est un peu là que réside la force, celle dite naturelle, que vous ne parvenez pas à contrôler. Cette force n’est pas là pour être exercée en force mais pour revêtir vos faiblesses. Elle vous permet de persévérer et de grandir. Elle n’a pas pour objectif premier d’écraser ou ravager, elle est pour un continuum. Les êtres les plus forts ne sont pas les plus agressifs. Il y a donc cette mixité aberrante de la force et de l’agressivité, deux énergies bien distinctes. Ce qui est fort n’est pas forcément agressif et ce qui est agressif n’est pas forcément fort.

Au regard de cette force exercée fortement tout peut être obtenu, mais si vous accueillez cette force naturelle sans effort alors tout peut être créé dans votre présent sans regard outrancier pour votre passé. Le futur peut alors se dérouler plutôt que découler par la force des choses et des idées controversées. Tout peut, dans l’instant, s’effacer et votre véritable passé en a fait les frais, d’une certaine manière, mais tout dans l’instant peut être créé si l’envie se fait de puiser dans le vrai, dans ce qui est présent et non passé ou potentiellement futur. Ce futur que vous vous préparez déjà à subir puisque, par la force, vous continuez de vouloir progresser ou plutôt suivre, car par la force vous oubliez d’adoucir les cycles que pourtant vous souhaitez vainement de lâcher tellement tendus vers ce passé inconnu dont vous ne pouvez vous libérer par la force tout résidant dans l’absence de force, dans une véritable décontraction. Un pas léger puisque délesté de tous ces hypothétiques et souvent frauduleux passés.

Le potentiel universel est essentiel et dans sa construction il y a abolition quasi entière de vos ères. Un futur ne s’engendre pas d’un passé, il en émerge en pleine nouveauté pour l’occulter. Le terreau est une structure de remise à zéro, un phosphate est un résultat de dégradation, d’oubli de ce qui eu une vie qui s’est perdue dans l’oubli pour permettre à autre chose d’exister. Ce terreau n’est en rien labellisé, vous ne pouvez le nommer avec précision comme votre passé et pourtant il fait émerger des contrées.

Puisez cette source de votre passé et laissez ce que, de toute façon, vous ignorez ou voulez ignorer mais faites le vraiment, l’ignorance est une transe, une danse des possibles, elle permet une base neutre pour commencer à réellement exister. Jouez à n’avoir jamais existé et voyez comme cela est frais.

Biotopiques extatiques extra-galactiques

lundi 12 juillet et lundi 2 août 2021 – Villa silva – morning yoga

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s